A propos de

Présentation

Durant le troisième quart du XVIIIe siècle, plusieurs francs-maçons français s’intéressent de près à la « Stricte Observance », Ordre maçonnico-chevaleresque d’origine allemande, réputé pour sa belle ordonnance et le sérieux de ses connaissances. Plusieurs frères de Strasbourg s’y font recevoir, suivis par des frères de Lyon et de Montpellier.

Mais rapidement, les chevaliers français cherchent une certaine autonomie et adaptent les pratiques de l’Ordre allemand. Après seulement quelques années d’appartenance, ils décident en 1778, lors du Convent national de Lyon, de prendre une large autonomie vis-à-vis de la Stricte Observance. Ils créent notamment l’« Ordre des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte » et décident d’y perpétuer la plupart des usages du système allemand, comme celui d’attribuer à ses Chevaliers des noms, blasons et devises d’Ordre.

Le présent Armorial est le fruit d’une étude minutieuse de l’histoire de francs-maçons français ayant appartenu à l’un ou l’autre de ces deux Ordres, du XVIIIe siècle jusqu’au premier Empire. Sur la base de sources nombreuses et variées (plus de 500 manuscrits, ouvrages et imprimés), l’ouvrage rassemble au final, pour les trois Provinces françaises (Auvergne, Occitanie, Bourgogne), en plus des états civils et des états d’Ordre, les notices biographiques de plus de 120 chevaliers, frères et servants de ces deux Ordres.

Si l’histoire de quelques-uns de ces membres est bien connue des francs-maçons pratiquant aujourd’hui le Rite Ecossais Rectifié, il s’avère que l’histoire de la majorité des premiers Chevaliers Bienfaisants leur est complètement méconnue, voire inconnue. Ainsi, cet Armorial leur fournira une nouvelle lecture, originale et fort documentée, de l’histoire des Loges réunies et rectifiées, par l’histoire de l’ensemble de ses membres.

L’Essai abrégé, qui figure en deuxième partie de l’ouvrage, a quant à lui pour but de leur faire connaître les usages héraldiques, aujourd’hui oubliés, des Chevaliers de ces ordres. Car, force est de constater, que les pratiques d’aujourd’hui diffèrent grandement de celles des origines… et qu’elles mériteraient peut-être d’être retrouvées…

Description

Auteur : Thomas de la Sore
Éditeur : auto-édition de l’auteur
Catégorie : beau-livre
Couverture : rigide
Impression : en couleurs
Pages : 328
Dimensions du produit : 24 x 28 cm
Poids : 2,1 kg
ISBN : 978-2-7466-9758-4
Tirage : 340 exemplaires
Lancement : 14 mars 2017
Rupture de stock : 15 mars 2017
Prix public : 59 euros

Prix, distinctions

Kiwlinning Award 2017